Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/03/2015

Un

Allons, j’aurai si souvent parlé de toi comme d’une maison mienne ! Quelle prétention, quelle limite alors que nous étions, que nous sommes, cette maison de toute éternité ! Que n’ai-je compris plus tôt la certitude rassemblée par nous, en nous, pour nous. Sans distance, sans temps. Le lien sans liens. L’instance magistrale, la rencontre ineffable, indissociable. L'incomparable aimance parachevée jusque dans nos hésitations, nos maladresses, nos impérities, nos éblouissements. Allons, maintenant je parle d'un chemin montant, source et delta seul océan. Je parle de l'incontournable lumière de fond qui éclaire, même dans le noir.

Ile Eniger - Le monastère de l'instant - (à paraître)

http://insula.over-blog.net/2015/03/le-lien.html#ob-comment-ob-comment-63735590

Écrire un commentaire