Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/10/2017

délivre

messager
sans trahir
peau de vie
intérieure
laisse aller
vibre le coeur
à l'esprit colle
sous la peau
tatoue les animaux
nature
au visage
imaginatif et file anime
gestes à travers vie
tiens bon

face à l'ennemi
coupant qui traque
et triche
en toque à frics

ses lames de couteaux
sur peaux livrées
aux feuilles

s'en prennent aux figures
dévisagées au scalpel
dénaturent et descendent
tranhumanisent, déshumanisent
visé aux racines

à l'intime
mal à l'âme

lambeaux de raison
en écorchées vives
arcs en flèches
halte
il y a cris !
De douleur

pour une justice pacifique
trouer murs
passe temps
de camps en camps
hors
funestes ces normes

aux tortures réelles
causées par les mensonges éhontés
érigés en citadelles

coule par les ravines le pus

des crabes cuirassés passent
sur des moteurs à roulettes

les maîtres tiennent
les rênes des chevaux TGV

eux sèment désolation



respire

peau perméable
poreuse
chasse-peurs
passe-vent, pluie, soleil, ailleurs
se quitte
lointain caresse
sens partage
à en revendre
sans question thune


eau de roches
pierres minérales reposent
lichen organique
algues aquatiques




déclouée la croix de bois
radeau d'une cellule
croix de fer
deux poteaux téléphériques
un fil de corde à linge
partie de balle au prisonnier
libéré

à découvert
courant de nage
prenant foi
sauve toi
 

 

 

07:49 Publié dans poésies | Lien permanent | Commentaires (2)