Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/11/2017

Faire avec

                                                                                  à Frédéric,

Viennent des pensées négatives sur le Monde, rien ne peut y faire, face aux constats. Souvent celui qui en est assailli n'en dit rien, ou très peu. Il arrive qu'il en fasse part.
Certains, à qui on attribue même parfois une sorte de rôle de médecin des tourments, ont réponse à tout désastre manifeste en lapalissade inodore, ils se hâtent de rétorquer : "le monde n'est pas parfait."
Ainsi soit-il ?
Le Monde, quel qu'il soit, et devienne, il serait nécessaire de s'y adapter, voici le sacerdoce de tout le monde à prendre ou à laisser. S'y plier comprenez-vous. Pourtant, à un possible inadmissible nul n'est tenu.

Certes il faut faire la part des choses, essayer de voir, relativiser, nuancer, et tenir à l'existence et à la vie, mais au fond, celui qui est pris par ces questions est à contre courant dans ses façons de voir par rapport à ce qui est le réel. C'est ainsi, espèce d'idéaliste, il aspire à une forme d'équilibre humain véritable, autre, avec un supplément d'âme, et ne peut en aucun cas accepter les choses en l'état.

Enjoy



En retour Frédéric sur son blog :
http://beldemai.blogspot.fr/2017/11/kelig-me-dedie-un-tex...

Écrire un commentaire