Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/08/2015

terrains vagues

 

du fluide parcourt le corps
agit sur les nervures
depuis les mains d’ailleurs
chargées de magnétisme
l’énergie translucide
circule en ondes rondes
esprit mêlé d’esprits
jeté en ricochets de galets
à l’eau d'échos
descend sous mer et terre
avec le pouls de soi
sentir la veine des vers
creuser et nourrir
la peau des champs terriens
et celle des champs marins

 

08:43 Publié dans poésies | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Magnifique ton poème Kelig :))
J'ai rien trouvé à jeter :))

Écrit par : Lectrice - 0 :)) | 02/09/2015

Répondre à ce commentaire

Tant mieux ! De ta part Lectrice ça fait plais' :))

Écrit par : kelig | 06/09/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire