Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/04/2015

En souvenir

 

Revu se dessiner au visage à peau de rides, aux cheveux de gris poivré sel, sourire de vieil homme au-delà l'endurance, par-delà les souffrances. Revu jouer avec soi, raconter le temps, dire au présent, senti le mouvement en remontant. A la lumière d'enfance perçu la gentillesse par-delà la vieillesse, au-delà la mort. Vu éclairer une bougie dans l'obscurité – il fait quelquefois si nuit dans la vie. Accompagnant à côté, sourire en retour. Accueillant de réconfort, bonté – sourire tel bourvil, courage par-dessus la vilenie et la maladie. Revu, revis fort brave. Complice de l'échange, du jeu, du partage. Malin comme Merlin, tendre comme l'arc du pouce à la paume de la main. Souris au monde à se souvenir de pépé. Il dort à présent profondément.

06:15 Publié dans poésies | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire