Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/04/2015

Sidération (poème Jean Barbé)

Il n’y a plus d’hier
De demain pas encore
Dans le plomb du silence
il n’est que des grands yeux grand ouverts
A ébrécher la nuit de leur pâle faïence

Il n’y a que cette galaxie
Et ma forte impuissance
A être encore à moi
A ne pas être en elle
Sous sa magnitude et sa magnétique étoile
Dans son immensité
Dans son moindre bruit
A l’immobile instant où plus rien ne s’avère
Que l’éphémère éternité
Du ciel interrompu par ses yeux grands ouverts.

Écrire un commentaire