Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/02/2017

Migrateurs

 

 Assez de mots ressassés, piétinés, asséchés, malmenés, bafoués
assemblés pour tromper

il fait un temps de chien
à ne pas mettre un chat dehors

trop c'est trop
c'est entendu ces temps tendus
les mots s'en retournent sous la langue
se lover


bouche muette boudeuse

dents en dedans recomposent à l'abri
se calfeutrent

ils refusent d'aboyer

ils préfèrent ne pas s'émettre
une colonie pénitentiaire de mots réfractaires
refusent de partir à la guerre

on les prend en otage
quand on les utilise
à mauvais dessein

un jour ils portent des messages
ensemble, fraternels, à fleur de peau

ils se décident à se rassembler, solidaires
pour renverser la soupe empoisonnée
qu'on nous fait avaler

boniments malfaisants, faits truqués
la coupe déborde
honte bue


ils sont épuisés des mensonges qui torturent les esprits

ils en ont plus qu'assez de servir à manipuler

en chaque langue
en langages communs ils retrouvent
du goût à vivre en aimant son prochain

ils sèment de l'espoir
parlent de nos histoires nos vies
ouvrant les brèches vers des voies de secours
vies à suivre
on en prend de la graine

demain peut être meilleur chantent-ils

avec les oiseaux au courage

 

 

09:29 Publié dans poésies | Lien permanent | Commentaires (9)

Commentaires

Ouffff , c'est vraiment lourd et triste... Merci Kelig !!!

Écrit par : Dania | 23/05/2016

Répondre à ce commentaire

Je t'écoute, ma perle :)
J'ai mis quelques retouches mm

Écrit par : Kelig | 25/05/2016

Répondre à ce commentaire

Ça me parle vraiment, c'est super . Merci Ndolo !!!

Écrit par : Dania | 25/05/2016

Répondre à ce commentaire

Ça me parle vraiment, c'est super . Merci Ndolo !!!

Écrit par : Dania | 25/05/2016

Répondre à ce commentaire

Magnifique, les mots les plus simples y trouvent chacun leurs places, simplement.

Bel ouvrage.

Fabrice Selingant

Écrit par : le Rouge-gorge | 12/02/2017

Répondre à ce commentaire

Merci Fabrice !

Écrit par : Kelig Esssim | 12/02/2017

Répondre à ce commentaire

Merci pour la migration du poème.

Bravo encore pour tes poèmes, chacun et l'ensemble.

Fraternellement

Écrit par : Kelig Esssim | 12/02/2017

Répondre à ce commentaire

Belle plume...

Écrit par : dania nicolas | 12/02/2017

Répondre à ce commentaire

Merci doudou
Mes doigts s'impatientent bb mmm

Écrit par : Kelig Esssim | 12/02/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire