Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/01/2017

passant

mains jointes, inscriptions vertes, marques rouges
aux murs des lierres
bordeaux, marron et jaune
recueillies en prières

les pierres portent les choses
lichens aux ardoises
témoins envers de mémoire
mise en runes

tombe à travers gouttière fêlée en seau de pluie

tête la première

au ciel

portes entrouvertes
fenêtres zébrées
bris de vers

le temps se change
sous les pieds de silence
remonte à la surface les sons

souffle du temps

11:36 Publié dans poésies | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire