Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/12/2015

nt

Une vie telle une empreinte d'un conte à s'endormir mi-éveillé
écoutée d'une voix lointaine coulant à la rivière
baignant telle petite tête aux yeux en reflets d'étoiles
à la merci d'images offertes en formes de mirages en buées
à cloche ciel d'astres en planètes tétant au bol
de l'amitié à boire par fines gorgées
lapées de rires en cascade du plaisir au clin d'œil
de la lune à sourire en sourdine des complicités

tout petit tournant en rond seule chanson
à la compagnie grande tendant la petite oreille
de la main à la main au jeu de pomme croquée
mimant la vie qui va à ne pas qu'elle s'en aille
à la campagne sentant les désarrois en abandon
chagriner au milieu de figures au miroir à air perdu

étrange mot sur une feuille de papier
pris en otage un message d'abandonné
écrit à une enfance déchirée de mille pétales.

09:55 Publié dans poésies | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire