Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/12/2016

unan daou tri, heol

ailes envolées
n'ai-je rêve

à la langue fond l'air
suspendu aux instants

en joue
par surprise

espoir jour

au bout autour
monde en ballon
une fois rencontre
nous-mêmes

aux monts mont double

défile transparent
sol mouvant
sous pas

voie infime en partie

jet bouteille
tessons tendres
souhaits verts


de dés
démodeler modèles
s'aime à nouveau sème
rouges

baisers donnés
en volée de blé
mûr commencent
moissonnées d’étés
va et vent les sons
brennoù mots troués

échappée

retrouve aux ronds coins

bonjour en lune
entrouvre
bordure de fenêtre
vers proches aller

a wech'all

 

09:00 Publié dans poésies | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire